was successfully added to your cart.

ABSTRACT STREET ART I SPACEJUNK BAYONNE I LEK & SOWAT

By 24 mai 2018Bayonne

URBEX ET ART ABSTRAIT

 

L’Urbex est un mouvement d’exploration urbaine qui émerge dans les années 80 en France. Remis au goût du jour par les artistes du mouvement Street Art la région parisienne se révèle riche de nombreux lieux abandonnés alors très propice à l’exploration et aux installations artistiques. Chantiers abandonnés, vieux hôpitaux et autres ruines urbaines deviennent le terrain de jeux de ces artistes d’un genre nouveau. Mêlant les codes du Street Art à une gestuelle abstraite. Ils ne représentent donc pas de sujets réels mais plutôt des conjugaisons de couleurs et de mouvements laissants libre court à l’imagination. Parmi eux, Lek – qui travaille en duo depuis 2009 avec Sowat, artiste d’origine Franco-américaine. Ensemble, ils réalisent de nombreux projets collaboratifs faisant intervenir notamment : Agnès B, Jean-Charles de Castelbajac, Futura, Mode2 ou encore Jacques Villeglé.

Ad Vitam by Lek & Sowat – Villa Medicis, Rome ©️DR

LEK & SOWAT : EXPLORATEURS URBAINS


Lek & Sowat – Palais de Tokyo – Paris 2014 ©️ Nicolas Gzeley

Lek & Sowat sont deux artistes français contemporains du mouvement Street Art. Ils partagent un goût commun pour l’Urbex. Leurs expérimentations repoussent les limites du graffiti traditionnel. Dans une démarche abstraite architecturale, ils mêlent installations et archéologie créeant une forme moderne de Land Art Urbain. Le tout s’accompagne toujours d’une vidéo réalisée pour parfaire la démarche et l’inscrire dans le temps malgré son caractère éphémère. Le projet “Mausolée” (vidéo ci-dessus) a offert aux ruines d’un centre commercial abandonné de 40000 m2 à Aubervilliers une résidence artistique clandestine d’une cinquantaine d’artistes. Pendant 2 ans, Lek & Sowat vont oeuvrer à la création d’une exposition expérimentale. Dans les fondations de ce bâtiment ils vont initier un programme d’Art Urbain ambitieux. De ce projet, tenu secret jusqu’en 2012 découlera un livre, un film et une exposition collective.

LEK 

 

Lek est un artiste français né en 1971 Paris qui commence à travailler dans la rue avec le graffiti traditionnel. Au fil du temps, sa passion pour l’architecture l’invite s’exprimer dedans plus que dehors, faisant corps avec la structure du bâtiment. Pour être en bonne intelligence avec l’esthétique des lieux, Lek épure sa gamme chromatique et déconstruit ses lettrages pour en arriver l’ossement même de la lettre.

 Lek & Sowat © Maya Angelsen

Celle-ci disparaît alors au profit d’une structure qui prend place à 360° dans l’enceinte du bâtiment et qui augmentée de volume donne lieu de véritables sculptures installations qui convoquent le futurisme par ses lignes de fuite et le Bauhaus pour son rapport à la trace laissée par l’humain.

VLADMC 1 (2018)  – Acrylique sur toile : 146 x 118 cm – Visible à Spacejunk Bayonne (35 Rue Sainte Catherine) jusqu’au 2 Juin. 

SOWAT

Sowat est né en 1978 et circule régulièrement entre Marseille et la Californie où il découvre le lettrage graffiti traditionnel mexicain (Cholo style) et le travail calligraphique de Chaz Bojorquez, pionnier du mouvement street art en Californie. Le travail de Sowat remet le geste au cœur de l’œuvre avec autant d’impacts sur la toile, libres mais chacun en tension avec tous les autres, calligraphie automatique qui rappelle les œuvres de Mark Tobey par exemple.

Lek & Sowat – Les Murs de la L2 – ©️ Laurent Carte : Magellan  

Avec Lek, ils forment un duo redoutable qui, en associant idée et technique leur permet d’explorer un champ inédit de possibilité. Résolument abstraits, leurs travaux convoquent dans les formes le futurisme associé à la mouvance du colorfield painting de l’expressionisme abstrait avec les œuvres d’Ad Reinhardt. Ils ont été les premiers artistes issus du graffiti à pouvoir faire l’expérience de la Villa Médicis à Rome de septembre 2015 à août 2016. 

350 ans de l’académie de France à Rome par Lek & Sowat – Villa Medicis, Roma 2016 – ©️ Svend Andersen

La rencontre de Lek & Sowat se fait lors d’une exposition collective organisée par le magazine Graffiti Art à la la galerie Celal. Poussant les limites du Graffiti traditionnel, leurs expérimentations In situ réunissent vidéos, abstractions architecturales, installations et archéologie, créant une forme moderne de land art urbain.

©️Sowat – Lolipop (Acrylique et encre sur toile – 130×195)

 

Si vous êtes curieux et souhaitez en apprendre plus sur leurs oeuvres et celles d’Augustine Kofie, Futura, JonOne, MadC, Tanc et LX.One n’hésitez pas à vous joindre à nous pour la dernière visite guidée de l’expo. Elle aura lieu le samedi 2 juin, dernier jour de l’expo “Abstract Street Art” à 17h30 et c’est Gratuit !

Pour plus d’infos suivez ce lien.


Leave a Reply